Tester le meilleur Matcha au Japon et découvrir les spécialités de la région
La préfecture d’AICHI n’est pas la plus connue au Japon, en revanche cette région et en autre Shizuoka est à l’origine d’un produit un plutôt symbolique : le Matcha
Ce thé un peu particulier utiliser notamment lors des cérémonies n’est pas l’apanage de Kyoto/Uji, mais également de Shizuoka
Dans la ville de Nishio, le premier magasin de matcha au Japon représente environ 30% de la production nationale.
La ville de Nishio est facilement accessible à moins d’une heure de route de la ville de Nagoya et de l’aéroport international de Chubu.
Cette ville est prospère dans la production de matcha d’une part en raison de son sol riche drainé par la rivière Yahagi et d’autre part du fait que beaucoup de granit pour la fabrication de moulins à thé a été extrait à Okazaki, à proximité.
Arrêtons nous tout d’abord au « Inariyama Tea Garden Park ».
A notre grande surprise, la vaste plantation vue du parc n’était pas une vaste plantation de thé vert, mais une plantation de thé recouverte de draps noirs .
La raison de cette méthode est que la plantation est recouvertes afin de ne pas être cultivées à la lumière directe du soleil pendant environ un mois afin d’améliorer l’umami et la douceur des feuilles de thé.
Lors de me déambulation dans les plantations, j’entends soudain quelqu’un me dire
: « Pourquoi ne pas vivre une expérience de cueillette de thé et une visite d’usine »
Cette voix était celle de M. Akahori, le propriétaire de « Akabori Teahouse ».
Il nous a aimablement guidés à travers le processus de « cuisson à la vapeur-séchage-finition-broyage avec un moulin à pierre » à partir de la pousse d’origine apportée à l’usine. Ce fût fascinant
Spécialement dans le processus de séchage avec un filet à cinq étages appelé four Tencha de type Mikawa, l’arôme s’améliore en le faisant passer à travers le four de séchage à environ 100 degrés cinq fois.
(Il semble que vous puissiez visiter l’usine avec une réservation requise pendant la période de production du matcha.)
Chez Akahori Teahouse, qui a pris soin de nous cette fois, vous pourrez déguster une riche glace au matcha et une glace au thé vert rôti.
Le Hoji matcha est un équilibre parfait entre fraîcheur et richesse, ce fût délicieux un goût qui m’était inconnu jusqu’à présent.
Ensuite, départ pour  « Unagi no Kanemitsu », un magasin spécialisé pour les anguilles authentiques grillées au charbon de bois, où vous pourrez déguster « l’anguille Isshiki », qui est parmi l’un des mets les plus adapté avec le matcha.
Isshiki-cho, Nishio City a beaucoup d’élevage d’anguilles, et j’ai profité de ce passage pour m’en régaler
Certains des magasins d’Ishiki-cho ont un nombre limité de menus appelés Una Liver Bowl, c’est si populaire que tout est déjà complet à notre arrivée au magasin.
C’est un incontournable pour les gourmets ! n’hésitez pas à passer les voir
Ensuite, je me suis arrêté à Isshiki Fish Plaza, où toutes sortes de fruits de mer sont  alignés.
Les variétés proposés sont nombreuses et les amateurs se raviront de ce choix.
Durant la statue de Kira Uenosuke (Kira Yoshinaka), célèbre pour Chushingura, et Kezoji, qui est la racine de la famille Kira, m’ont accueilli.
Enfin pour terminer j’ai visité « Wa Cafe Taraso », un endroit où vous pouvez profiter du contraste des espaces verts et de la mer d’un bleu incroyable.
Ne ratez surtout pas Nishio city nous serons ravis de vous accueillir