previous arrow
next arrow
Slider
Iwate Kita Sanriku localisé sur le côté Nord Est de l’île principale de Honshu, dans la région de Tohuku, surplombe le Pacific sur la côte de Sanriku, Le littoral de la côte y est parsemé de falaises dynamiques et d’étranges rochers.
Nous vous suggérons  un itinéraire de Kuji à Miyako , faisable en 2 ou 3 jours,  vous pourrez louer une voiture pour longer cette côte, ou pourquoi ne pas se laisser bercer au rythme du train en utilisant la sanriku railways qui desservira les quelques villes évoqués ci dessous  https://www.sanrikutetsudou.com/en/
Ce parcours démarre de Kuji , ville qui fût le lieu de tournage d’une série télévisée très populaire »Ama-chan » (diffusée sur NHK en 2013) drama qui parle de la décision de deux jeunes filles de quitter Tokyo pour devenir plongeuse dans cette région, cette série en dehors du scénario lié à l’histoire des personnages nous ravi par la beauté des paysages locaux.
Nous débuterons notre visite par Le Musée de l’ambre de Kuji. La région de Kuji est connue comme la plus grande zone de production d’ambre au Japon, et c’est le seul musée spécialisé dans l’ambre au Japon dans lequel sont exposées les pierres d’ambre brutes du monde et l’artisanat d’ambre.Vous pouvez profiter de divers programmes d’atelier tels que la fabrication de boules d’ambre, la fabrication d’accessoires originaux et la fabrication de kaléidoscopes avec des pièces d’ambre.Vous apprécierez sans doute ce musée entouré d’une nature abondante où vous pouvez profiter pleinement du charme de l’ambre.
Au restaurant « Bistro-kun no Ko », vous pouvez également déguster des plats à base de fruits de mer et de produits de saison locaux.
Puis Nous nous tournons  vers la faune marine en découvrant le musée des sciences de l’aquarium souterrain de Kuji « Mogurampia », ce site a ouvert ses portes en 1994 en tant que premier aquarium souterrain du Japon utilisant le tunnel de la base nationale de stockage de pétrole de Kuji. Bien qu’il ait été complètement détruit par le grand séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, il a été rouvert au public le 23 avril 2016 après 5 ans de travaux.Vous pouvez voir le réservoir d’eau du tunnel où nage la tortue de mer bleue « Kamekichi » qui a survécu au grand séisme, la plongée de la demoiselle de mer ( appelée Ama) et la démonstration du plongeur du sud.En plus de la salle d’exposition, il y a une salle d’exposition d’apprentissage sur la prévention des catastrophes naturelles, un observatoire surplombant la magnifique baie de Kuji et une boutique de souvenirs.
Nous poursuivrons à par Kitayamazaki, également connu sous le nom des «Alpes de la mer»; site pittoresque qui s’étend sur environ 8 kilomètres de Kurosaki à Bentenzaki. Avec plus de 200 mètres de falaises s’élevant de la surface de la mer et le littoral dynamique avec des grottes d’érosion marine et des rochers étranges, c’est un site à ne pas manquer avec une vue spectaculaire.
Vous aurez plusieurs options pour profiter du site
-« Kitayamazaki Nature Trekking » centré sur la promenade de la nature de Kitayamazaki, qui a été sélectionnée comme l’une des « 100 meilleures promenades » du Japon
-« Sappa Ship Adventures » où vous pourrez profiter de Kitayamazaki depuis la mer en montant un petit bateau de pêche « Sappa Ship » utilisé par les pêcheurs et en traversant une grotte rocheuse.
Kitayamazaki est le seul site qui ait reçu un classement spécial A  par la Japan Transportation Corporation dans une catégorie des ressources touristiques nationales littorales.
Pour votre hébergement un hôtel de charme situé dans le village de Tanohata : Hôtel Ragaso . Depuis le bain panoramique vitré, vous pouvez profiter d’une vue spectaculaire sur l’océan avec des bateaux de pêche éclairés la nuit et un spectaculaire soleil levant du matin.
Dans le magasin de produits locaux « Michi no eki » d’Iwaizumi, Vous y trouverez « Wakuwaku house » où sont proposé tous les produits locaux de la ville d’Iwaizumi : une lotion tonique fabriquée à partir d’eau minérale naturelle qui jaillit de Ryusendo (l’une des trois plus grandes cavernes calcaires du Japon) et la viande de boeuf à corne court d’Iwaizumi, par exemple.
La journée suivante continuons notre progressions vers le sud et vers Jodogahama, situé dans le centre du parc national de reconstruction de Sanriku, Jodogahama est un lieu pittoresque typique de Miyako.Le rocher « Ryumon blanc » bien pointu et le bleu de la mer ainsi que le vert des pins sur le rocher composent un contraste exquis. Ainsi, Jodogahama montre la beauté pure comme le ferait un jardin japonais ou un tableau.
On dit que le nom de Jodogahama est né de l’expression d’un moine de la période Edo qui a décrit le lieu comme étant  «juste comme le paradis». 
Vous pouvez entrer dans une grotte mystérieuse entourée d’eau vert émeraude et de rochers, ou monter à bord d’un bateau pour voir de près et nourrir les mouettes qui suivent le bateau et dansent à la surface de la mer.
Nous finirons par une note plus gastronomique avec Miyako  et son marché aux poissons qui a ré ouvert ses portes en Mars 2019 :Le Miyako shi Gyosai Ichiba. Il existe de nombreux marché aux poissons car les produits de la mer sont parmi les éléments principaux de la cuisine Nipponne, c’est donc un lieu très important, celui de Miyako est plus modeste, plus paisible mais sans doute plus convivial que ses ainés de Tokyo ou Kyoto. Nous vous invitons à parcourir les allées, goûter les produits, converser avec les locaux pour une vrai « plongée » dans la culture et la tradition Japonaise.