previous arrow
next arrow
Slider
Aujourd’hui notre petite promenade sur 2 nuits 3 jours portera sur la préfecture de Shimane
Localisée dans la partie occidentale de l’ïle de Honshu, le long de la mer du Japon, elle est
Située à 1h30 en avion de Tokyo, 4h10 en train via Okayama de Kyoto ou Osaka .
Vous partirez à la découverte d’une région encore assez peu connue du Grand tourisme, mais recélant quelques trésors dont certains sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, elle  apparaît comme une sorte d’étape « Mythique » car elle offre un aperçu des diverses périodes de l’histoire Nipponne
Matsue, sa capitale, borde le lac Shinji et offre, au sommet d’une colline, le château du même nom qui date du XVIIe siècle. Des maisons de l’époque d’Edo s’alignent dans la rue Shiomi Nawate, qui longe les douves du château. Le sanctuaire shinto Izumo-taisha, dans la ville voisine d’Izumo, figure parmi les plus anciens complexes shinto du Japon. Son hall principal a été conçu dans un style architectural rare, le taisha-zukuri.
Nous débuterons notre visite par les ruines de la mine d’argent Iwami Ginzan (Omori cho Ota city) elles représentent la plus grande mine d’argent du Japon, découverte en 1526. À son apogée, la production de la mine représentait près d’un tiers de la production mondiale d’argent. Gérée dans le respect de la nature, la mine a été inscrite au patrimoine mondial comme « Mine d’argent d’Iwami Ginzan et son paysage culturel ». Les visites guidées de la galerie de mine sont populaires, mais organisées seulement les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés.
Les paysages urbains d Omori semblent avoir été figés dans le temps comme une représentation de la vie à l’époque Edo.
Puis continuation vers les Gorges de Tachikue, des falaises et des tours rocheuses de plus de 100m sculptés par la rivière depuis des millions d’années vous offre ce site pittoresque, vous parviendrez au site par un bus qui dde la gare de Izumoshi  vous y amènera en 30mn.
Le sentier d’environ 2km débute à 100m de l’arrêt , facilement praticables par tous, il vous permettra de traverser un superbe pont suspendu, puis vous mènera dans une zone autrefois peuplés par les « Yamabushis » ascètes montagnards autrefois attirés par ce site mystérieux.
Le chemin parsemé de nombreuses statues bouddhistes vous mènera au temple de Reikoji
Si le cœur vous en dit au retour sur le pont suspendu, un Rotenburo (bain d’une source chaude) vous attendra afin de vous détendre avant de reprendre le bus.
A 50mn en train de la station de Izumoshi , la ville de Matsue vous attendra et nous vous conseillons de passer la nuit dans un ryokan (auberge traditionnelle typique ) Tamatsukori Grand hôtel (331 Tamayucho Tamatsukuri, Matsue)
Le deuxième jour, nous visiterons la ville autour de Matsue.
Matsue est le chef-lieu du département de Shimane, au sud-ouest de l’île principale de Honshu. Surnommée la “Cité de l’eau”, Matsue est située près de la mer du Japon, à la jonction des lacs Shinji et Nakaumi, au centre de la péninsule de Shimane.
Désignée “Ville culturelle et touristique internationale”, Matsue propose aux visiteurs étrangers des prix avantageux pour découvrir ses nombreux charmes.
Coupé en deux par la rivière Ohashi, le centre-ville de Matsue concentre de nombreuses attractions et peut facilement se visiter à pied. La rive nord abrite le magnifique château et les canaux qui l’entourent. Vous pourrez vous replonger dans le Japon d’antan en parcourant la rue Shiomi Nawate, l’une des plus pittoresques du pays.
La rive sud, qui comprend plusieurs sanctuaires shinto et temples bouddhistes, est quant à elle l’endroit idéal pour apprécier les fameux couchers de soleil sur le lac Shinji. Sur les bords du lac se trouve également le très esthétique musée d’art de Shimane.
Nous débuterons par le temple Moonshoji ; temple familial de la famille Matsudaira, il abrite les tombes des seigneurs du domaine de Matsue.
Le shoin avec une vue sur le jardin japonais a un siège supérieur dédié au seigneur féodal et est conçu pour offrir une vue d’un des plus hauts points
Vous aurez l’occasion de profiter de l’atmosphère du site tout en dégustant un thé Matcha
Puis continuation vers le château de Matsue à l’instar de celui d’Himeji possède l’ un des donjons les mieux preservé  de tout le pays. C’est la raison pour laquelle il fait partie depuis 2015 des cinq batiments de ce genre sur l’archipel a beneficié du statut de « Tresor National », titre suprême décerné par le gouvernement japonais.
A l’intérieur du donjon se trouvent exposées des pièces d’armures, des maquettes du bâtiment et de la ville ainsi que de nombreux documents et objets historiques. Le dernier étage permet de profiter toute l’année d’une vue panoramique de Matsue. Les terres du château, entourées de douves et comprenant un magnifique parc, offrent à voir d’impressionnantes murailles et tourelles ainsi que de nombreux sanctuaires.
A proximité du château pourquoi ne pas profiter d’une petite promenade en bateau sur tous ces canaux afin de découvrir la ville au fil de l’eau , vous ne passerez pas moins de 16ponts afin de parcourir cette « venise Nipponne » en toute quiétude
Le lac Shinji , 7ème plus grand lac du Japon, il est le symbole de Matsue en tant que Cité de l’eau. Il est connu au Japon comme offrant les plus beaux couchers de soleil du pays, visibles depuis le centre-ville de Matsue. C’est également de ce lac saumâtre grand site de transition pour les oiseaux migrateurs,  que provient l’essentiel des coquillages Shijimi pêchés dans l’archipel. Shinji est le septième plus grand lac du Japon. Il est connecté à la mer du Japon au travers de la rivière Ohashi et du lac Nakaumi.
Nous entamons pour notre dernier jour IZUMO
Et l’incontournable sanctuaire d’Izumo Taisha qui nous prendra une bonne journée tant il est grand et riche d’informations.
Classé Trésor national, le bâtiment principal du sanctuaire (honden) est le plus grand du Japon. Aujourd’hui haut de 24m, il aurait mesuré le double à l’origine. Le sanctuaire accueille Ôkuninushi, le dieu du En-musubi (c’est-à-dire des mariages heureux et des bonnes relations), l’un des plus populaires du Japon. A gauche du bâtiment principal se trouve le Pavillon des danses (kagura-den), arborant la plus grande shimenawa (corde sacrée en paille de riz sechée) du pays.
Un peu à l’écart du sanctuaire se trouve également le très beau musée historique d’Izumo vous y trouverez de nombreux objets antiques, et une collection  d’épées et de cloches de bronze jamais mis à jour au Japon, ainsi que d’impressionnantes maquettes du sanctuaire tel qu’il pouvait être à l’origine.
Il est important de précisé que le  sanctuaire de Izumo n’est rien de moins que l’un des tout premiers lieux de culte de la religion Shinto (religion endémique au Japon)  Les différents bâtiments qu’il abrite sont de plus construits selon le « Taisha Zukuri » style architectural sacré le plus ancien de l’archipel, auquel Izumo-taisha a donné son nom (« taisha-zukuri » signifie littéralement « style de construction à la manière du taisha »).
De plus, le grand sanctuaire occupe une place très importante dans la mythologie japonaise, et notamment dans les mythes narrant la fondation du pays par les dieux. Toutes ces légendes sont narrées dans le Kojiki premier livre du Japon écrit en 712, dont un bon tiers des épisodes de déroule dans l’actuelle Shimane!
Nous finirons ce périple ravis mais pas totalement rassasiés de cette préfecture un peu méconnus des touristes étrangers.

https://partners-pamph.jnto.go.jp/simg/pamph/154.pdf